HEXAGERATIONS

HEXAGERATIONS

LX.ONE

Si l’on dit des choses qu’elles sont carrées alors pour LX.ONE elles sont Hexa. Une manière de construire et décomposer une image, un volume, où le minéral devient digital, les couleurs et vecteurs deviennent textures. Dans un temps d’accélération constante et d’un progrès technique rapide, LX.ONE cherche une voie pour ralentir le temps : son temps. Il revendique le digital, l’analogique, les machines et l’artisanat sous un seul toit. L’hexagone – pour sa saveur optique et son effet magique de révéler des perspectives – est devenu son signet. LX.ONE incorpore des éléments de répétition pour capturer la dynamique d’un mouvement, et étendre une énergie accumulée entre forme et espace.
Il crée et construit à travers une concentration d’actions répétitives, ligne après ligne, une matrice architecturale qui, dans un acte dramatique, sera détruit volontairement. Il déstabilise ses aplats de couleurs, par la saturation physique d’un mouvement de lignes, il sabote la surface du papier et complète ainsi son oeuvre. L’ idée de beauté devient alors une entité, regroupant toute les phases esthétiques de naissance, de construction, évolution, perfection, déclin et disparition. Le courant visuel qui en découle est une métaphore éveillée de spontanéité, de chaos, et de liberté… un moment d’escapade à expérimenter en parcourant l’exposition.

Vernissage du jeudi 9 avril 2015. Exposition les 10 et 11 avril 2015.